20170115

Prise de conscience…

Voici une nouvelle année qui commence…

Meilleurs vœux à tous !


Cela fait quelques mois que je teste la « méthode Morikun » ™©®, qui consiste simplement à acheter moins, afin d'éliminer les stocks de plomb / plastique / résine, dont nous sommes particulièrement friands…

J'avoue que le principe me plaît bien : en achetant moins, je me consacre à ce que j'ai déjà acheté
qui traîne dans des cartons. Au-delà de l'impact financier mensuel, c'est un mode d'achat qui est remis en cause : moins impulsif, plus réfléchi, plus frustrant aussi… ^^

Depuis des années, j'empile, je stocke, je répertorie… je peins aussi, régulièrement, je joue moins
par contre…

Si beaucoup de sorties actuelles me laissent froid, j'avoue que certaines initiatives  personnelles me plaisent beaucoup : Red Button's Nation, Au Nom de l'Empereur, 1pKT, 2184 Generation War, Rogue Stars…
Ces projets ont en commun leur aspect « libre » qui me plaît beaucoup.
Red Button's Nation, Rogue Stars et 2184 Generation War sont clairement génériques : on y met ce qu'on veut en terme de figurines.
Au Nom de l'Empereur et 1pKT sont quant à eux plus axé au niveau figurines sur les productions GW, encore que…

Dans ces deux cas de figure, peu m'importe : mes stocks sont suffisamment importants…

En dehors de ces quelques productions, il y a aussi dans mes réserves des choses qui ne sont plus trop d'actualité, mais dont le côté affectif est encore très fort, par exemple Confrontation.

Au travers de cette nouvelle façon de voir un loisir prenant, il y a aussi le plaisir de prendre enfin le temps de ressortir les « vieilleries », de les monter, de les peindre, et des les intégrer dans un corps de règles génériques qui me permettra de les utiliser enfin !

C'est aussi l'occasion de faire du tri : pourquoi continuer à occuper de la place avec des choses qui ne serviront plus ? À part certaines choses très typées (Confrontation, encore !), il y a pas mal de choses achetées sur un coup de tête et rangées dans des cartons qui ne reverront plus la lumière du jour…
Autant faire de la place.

Dernièrement, j'ai fait une vente de Briskars à Thanatos. Enfin, ça devait être vente, jusqu'à ce qu'il me dise qu'il pouvait soit acheter mes figurines, soit m'en proposer d'autres à l'échange, si cela m'intéressait…
Comme je suis quelqu'un de poli, je lui ai demandé ce qu'il avait à proposer…
C'est comme çà que j'ai échangé mes Briskars contre des Wolfens et des Morts-Vivants pour Conf'…

Bon. Dans ce cas-ci, pour ce qui est de faire de la place, c'est un peu raté…

Mais c'est intéressant, dans le sens où ce déplacement de stock redonne de la vie aux figurines concernées : Thanatos souhaitait acheter / échanger des figurines Briskars, avec un projet d'utilisation derrière.
Moi je n'en faisais rien…
Il y a dans ce que je suis en train de mettre en place au niveau du loisir une sorte de consommation plus
« responsable » que j'aime beaucoup, qui va à l'encontre des surenchères démesurées proposées par les financements participatifs à la mode : Zombicide, Conan, Drakerys, Mythic Battles : Pantheon, et j'en passe.
Ces financements proposent une quantité énorme de figurines, des extensions, etc. Au final, combien d'entre ceux qui investissent dans ces projets sortiront leur boite plus de 3 ou 4 fois par an, et surtout, combien termineront la mise en peinture de ces quantités monstrueuses de figurines qui leur tombent dessus ?

Après, il n'y a pas de règles. Chacun vit son loisir comme il l'entend, c'est ce qui rend les échanges plus riches.

2016 a été consacrée essentiellement à Red Button's Nation. Environ 10 mois sur les 12 que compte l'année. Ces 10 mois m'ont permis de me monter une bande à plus de 1000 points, figurines et véhicules compris.
Reste les décors : j'ai commencé, mais là, j'ai envie de passer à autre chose pendant quelques temps avant de m'y remettre.

Pendant cette période, j'ai acheté. De moins en moins. De temps en temps un coup de cœur, comme le starter du Matriarcart (Ordre Vert) pour Eden, ou un lot Deadzone v1.0 qui était déstocké sur le net. D'ailleurs, sur ce coup là, j'en ai entraîné quelques uns avec moi… ^^

L'impression de moins m'éparpiller dans des projets à l'intérêt éphémère (pour moi) m'a permis de produire beaucoup plus en me concentrant sur un seul projet, en l'occurence, dans le cas présent RBN. Quand, arrivé à la fin de l'année 2016 je fais un point sur le résultat, j'ai franchement l'impression d'avoir fait avancer le schmilblick de façon significative, et ça me plaît bien !

Pour 2017, plusieurs mini projets me tentent bien : Rogue Stars, Au Nom de l'Empereur, mon Space Crusade à remettre en état…

… et Confrontation aussi : l'arrivée de nouvelles figurines a relancé la machine !

La peinture des Wolfens de Thanatos me plaisait bien, j'avais juste quelques divergences esthétiques à propos de la couleur des dents, des griffes, et autres bricoles… rien de bien grave. Je me suis dis que cela pourrait être amusant de faire les retouches en gardant la peinture d'origine : d'abord, l'exercice est intéressant, et ensuite je garde des figurines peintes, dont le choix de couleurs me plaît.
Pour le moment j'ai repris deux fils d'Yllia : un Repenti et un Guerrier, pour lesquels j'ai également refait le soclage, pour qu'il soit assorti à celui que j'avais fait précédemment pour les miens.










Entretemps, je suis retourné farfouiller sur le site de c12, où j'avais vu une technique simple et rapide pour peindre de la peau d'orque. N'ayant jamais osé en peindre, de peur que le rendu ne soit pas à la hauteur de mes espérances, je me suis lancé en suivant son tutoriel. Mon résultat est différent du sien, mais il me plaît bien. J'en ai peint quatre dans la foulée, deux guerriers Chacal et deux arbalétriers orques.




















Je risque d'avancer moins vite, parce que je vais prendre le temps. Je vais continuer à suivre les posts sur les forums, mais avec du recul, sans perdre de vue que je pourrai avoir un coup de cœur sur tel ou tel projet. Mais il est clair qu'aujourd'hui je réalise une chose, l'escarmouche m'attire plus que jamais, le fluff m'éclate, par contre les règles de jeu trop importantes et trop compliquées ne me passionnent plus et le combat de masse non plus…