dimanche 27 mars 2016

[Red Button's Nation] : Marlène

Les cris n'arrêtaient pas.

Cela faisait bien une heure que cela durait.

Thorhart traversa le camp provisoire des Esclavagistes, déambulant entre véhicules, tentes et abris de fortune fait de bric et de broc. Au pied d'un petit bouquet d'arbres déssechés et racornis, il trouva Wormson.

Le pyromane était en train de finir de retaper la carcasse de voiture qui lui avait été attribuée.

« Ça va ? », lui lança Thorhart.

« Quoi ? »

« Je te demande si ça va ! »

« Ah ? Oui, oui, ça va. J'ai presque fini. »

« Ça ne te gêne pas, ces cris ? »

« Qu'est-ce que tu dis ? »

« LES CRIS ! »

« Ah oui, les cris. T'inquiète pas, ça va bientôt s'arrêter. »

Après quelques minutes, Wormson reposa ses outils et ferma avec douceur le capot avant de la Cadillac.

« Ça y est, dit il, c'est bon »

« Quoi ? » dit Thorhart

« Je te disais que… attends ! FERME TA GUEULE ! »

Les cris cessèrent net.

« Putain, ça fait du bien… »

« C'est sûr, dit Thorhart, mais bon, c'est un peu de ta faute quand même… »

« Quoi ? »

« Les cris… »

« Je ne crie pas, dit Wormson. Je veux bien admettre que j'ai fait un peu de bruit en réglant le moteur et en débosselant la carrosserie, mais j'ai pas crié ! »

« Je sais bien. Mais qui est-ce qui a eu l'idée d'attacher cette blondasse sur une perche à l'avant
de la voiture ? »

« Ben c'est moi… Je trouvais ça sympa, ça fait un peu comme sur les bateau, tu sais à l'avant ? »

« On appelait ça une figure de proue. Mais c'était une représentation d'un personnage qui était sculptée »

« Ouais, je sais. Mais en mettre une vivante, je trouvais ça classe. Et puis ça la met en valeur, Marlène. »

« Elle s'appelle Marlène la fille ? »

« Non. Marlène c'est ma bagnole. L'autre conne qui gueule, j'sais pas son nom et j'm'en fous. »

« T'as pas peur qu'elle tombe ? »

« Qui ? »

« La fille ! »

« Ah la fille… ben non, elle est solidement attachée. Faut juste que je la bâillonne avant qu'on parte, sinon à force de gueuler elle va énerver tout le monde. Je voulais lui planter des clous ou des vis dans les poignets pour consolider, mais Talla est pas d'accord. Il dit qu'il faut pas trop abîmer la marchandise.
Je peux jouer avec, mais pas trop l'amocher. »




Quatrième véhicule moyen pour Red Button's Nation, Marlène est une Cadillac au 1/43e que j'ai quelque peu arrangée à ma sauce. Les techniques de salissure et de rouille sont faites comme à l'habitude.

Pour ceux que ça intéresse, l'espèce d'étendard provient d'une boîte de Flagellants de chez GW.
La fille qui est attachée dessus est tirée d'un kit de torture de donzelle de chez Brother Vinni's.

Le bélier avant est fait à l'aide d'une lame de rasoir mécanique, d'après l'idée de Lixa, grand gourou de la customisation à l'aide des objets du quotidien.

Ci-dessous quelques photos de Marlène sous divers angles :










Afin de faire un résumé concis de mes travaux sur ma bande d'Esclavagistes pour RBN à l'attention de ceux qui ne passeraient ici qu'occasionnellement, voici, ci-dessous une photo de l'intégralité de la bande :
10 figurines et 4 véhicules pour le moment.
Je m'éclate tellement sur ces voitures, que je vais probablement en faire 4 de plus…




mercredi 23 mars 2016

Krakage…



Encore un…


Il y a des revendeurs qui sont pousse au vice… Ph*l*b*rt, pour ne pas le nommer n'a rien trouvé de mieux que de créer une rubrique « Promotions ».

C'est bien. C'est très bien. C'est très très bien. Et surtout, c'est dégueulasse. Beaucoup.

Imaginez : vous avez 5 minutes à perdre, et votre navigation vous mène sur un site marchand sérieux,
de bonne réputation, sur lequel vous trouvez une rubrique « Promotions ».

Comme vous êtes curieux, vous faites quoi ? Oui, c'est cela, vous cliquez sur le lien…

Bon au début c'est cool. Y'a des tas de trucs et de machins qui ne vous intéressent pas.

Jusqu'à ce que… jusqu'à ce que vous tombiez sur ça :


Boite de base Deadzone en Vf

Starter Force Rebelles en Vf

Starter Force Marauders en Vf

Starter Force Forge Fathers en Vf



Pack de tokens standards

Pack de tokens Contagion


Livret de campagne Nexus Psi, en Vo ce coup là…


Pack de champions Nexus Psi en Vf

Hell Father en Vf

Pack de cartes vague 2 en Vf, permettant de jouer entre autres les mercenaires


Et le pire, c'est que tout est à -50%…

…c'est ce que je disais : c'est dégueulasse. Beaucoup.

Mais p*tain qu'est-ce que c'est génial ! Tout est en Vf en plus (à part le livret de campagne) !

Quand Deadzone est sorti, je me suis dit : « Waow, c'est génial ! Si ça pouvait sortir en français ! »

Quand Deadzone est sorti en français, je me suis dit : « P*tain, c'est cher ! »

Là je me suis dit : « ACHÈÈÈÈÈÈÈÈÈÈÈÈTE, VIIIIIIIIIIITE !!!!!! »

C'est dégueulasse. Beaucoup.

J'ai tout pris…

Mais comme je suis un type bien, et surtout, comme je n'ai pas envie de culpabiliser tout seul, j'en ai emmené quelques-uns dans ce krakage. Je ne les nomme pas, ils se reconnaîtront… même celui qui m'a dit qu'il pouvait pas faire de krakage en ce moment, parce que bon… ^^


lundi 21 mars 2016

Vendredi, c'est baston…

Vendredi.

Pour certains fin de la semaine de travail et transition en douceur vers le week-end…

D'autres par contre se retrouvent dans la nuit noire devant la porte d'une maison, chargés de sacs en tout genre et puissamment armés de plusieurs poignées de D6, dont certains sont munis d'une réussite critique sur un 6…

Ce soir, SyntaxError nous accueille. « Nous », c'est Lixa, Minus et moi-même.

Lixa et Syntax ont prévu de se poutrer à Fury : Outburst Control, pendant que Minus et moi nous étripons joyeusement à Kolaps Hell Awaits.

Retrouvailles, salutations, papotages, les deux groupes s'installent.

Laissant Syntax et Lixa s'organiser de leur côté, Minus et moi commençons à dresser notre champ de bataille.


Les décors sont issus de la boîte Deadzone de chez Mantic, et joyeusement peinturlurés par Lixa.


Avec Minus, nous sommes des gens bien élevés. C'est pas parce qu'on va se foutre sur la goule qu'on ne se comporte pas en gentlemen…
Nous commençons donc par nous présenter nos teams respectives : Chrisme Vs APC.


En haut, le Chrisme de Minus. En bas, les APC de Wallach.
Au milieu, les Vampires du Shéol qui font les cons…


Si vous êtes un tantinet observateur, vous ne manquerez pas de vous dire :
« Saperlipopette, mais que font donc ces deux vampires du Shéol sur la table ? »

Ces deux vampires font partie d'un scénario spécifiquement mis au point par Wallach_IX pendant deux bonnes heures, et peaufiné avec une extrême rigueur par Minus pendant un temps au moins aussi long.
Les vampires entrent en jeu au deuxième tour de jeu par l'un ou l'autre bord de table (selon le résultat d'un jet de dé). Les deux équipes doivent essayer de faire tomber les points de vie des vampires à 0. Lorsque cela arrive, ils sont considérés comme assommés. Lors de l'action suivante, le combattant au corps à corps peut essayer de charger le vampire sur son épaule, pour l'emmener tel un sac de linge sale, dans sa zone de déploiement. Le premier qui y arrive à gagné. Avant cela, on fait un test pour voir si le Vampire reprend conscience. Il se réveille sur un 2+ la première fois, 3+ la seconde fois, etc.
Les vampires sont obligés de se déplacer vers la cible la plus proche, et doivent attaquer lorsque cela leur est possible.
C'est limpide. Si vous avez besoin de scénarios foireux (vous allez bientôt savoir pourquoi), n'hésitez pas à vous offrir les services de Wallach_IX et Minus : les deux font la paire…

Passons donc au déploiement.


WTF ?


Comme vous pouvez le constater, le déploiement du Chrisme est un peu… spécial…

« Minus ? »

« Hmmm… »

« Ben… faut te déployer là… »

« Oui, oui, c'est fait. »

« ?!? »


Les combattants du Chrisme ne sont pas invisibles. Minus ne fait pas de l'anti jeu. Les combattants du Chrisme ne sont pas en grève. Ils ne sont pas non plus partis boire une bière ou tout autre boisson euphorisante.
Les combattants du Chrisme sont prudents : ils sont peut être (très) résistants, mais les bougres ont repéré un sniper dans les rangs de l'APC. Donc, ils décident de se la jouer sournois…


Regardez-le celui-là, il a pas une bonne tête de sournois ? Tu as beau te cacher, je t'ai vu Nicolescu !


Minus déplace prudemment Hélion derrière un couvert. Je fais monter mon sniper dans une tour (ben ouais, logique…).

Premier problème scénaristique : « Les vampires entrent en jeu au deuxième tour de jeu ». Ouais. Bien vu. Mais comment dire… LE JEU N'EST PAS ORGANISÉ EN TOURS À KOLAPS HELL AWAITS ! VA FALLOIR LE RÉPÉTER COMBIEN DE FOIS ?
Ah ouais… merde. Prise de conscience conjointe. Les deux super calculateurs qui servent de cerveaux à Minus et Wallach tournent à plein régime…

« Putain, c'est quoi ce scénar à la con ? Tu vas m'pourrir ma soirée ! »

« Meuh non, on va trouver une solution… »


Pendant que nous cherchons une solution, allez donc voir ce qui se passe de l'autre côté de la table, là où Syntax et Lixa s'affrontent…


Ça commence gentiment…


Ça y est, vous pouvez revenir, on a trouvé une solution !

Bon, comme la phase de jeu n'est pas découpée en tour, on va procéder comme ça : Wallach joue. Minus joue. Les Vampires jouent. Allez, c'est parti ! Youkaïdi, youkaïda !

Allez. Jet de dé pour chaque Vampire, afin de voir par quel bord de table il rentre : pas de bol. Ils entrent tous les deux du même côté. Et en plus c'est le côté où le Chrisme et l'APC ont commencé à se déplacer… la vie est une chienne…




Le premier Vampire se rue sur Hélion et l'engage au corps à corps…

Tandis que le second se précipite vers la tour qui est située côté APC…




Et l'escalade rapidement afin d'engager le sniper au corps à corps…


Salut… C'est à toi ce joli fusil ?


Pendant ce temps-là, Nicolescu vient prêter main forte à Hélion…




Le sniper APC en ayant pris plein la g**le décide d'abandonner son poste pour échapper au Vampire.
Que nenni. À peine à terre, elle est rejoint par la bêêêête, qui est bien décidée à en découdre.
La situation est tendue à l'extrême, lorsque que Boronov arrive au contact et balance à bout portant un coup de fusil à pompe sur le Vampire. Ça le calme une peu, mais pas longtemps… ces saloperies sont increvables…




Lors de son activation suivante, le Vampire tue Emma Lutz (le la sniper). Boronov continue à lutter vaillamment, mais je décide néanmoins de lui envoyer Kirkmann en renfort.




Le Chrisme de Minus a réussi à assomer pour la énième fois son Vampire, et à l'évacuer par son bord de table. Fair-play, Minus propose de continuer jusqu'à ce qu'un de nous deux sorte le second Vampire. C'est parti !

Hélion s'approche sournoisement de la zone APC.




Pour la suite, je n'ai malheureusement plus de photos… Kirkmann se fait éliminer par le Vampire. Hélion va profiter d'un moment où Boronov est au prise avec le Vampire pour lui asséner quelques mauvais coups.
Pendant la partie, les deux soldats armés de fusil d'assaut se sont faits démembrés par le Chrisme.

Victoire : Minus.


Bon. Nous apprenons de nos erreurs, c'est ce que l'on appelle « expérience ». Comment valoriser le mauvais… ^^

Nous avons commis une erreur en prenant deux Vampires. Ces bestioles sont une engeance. Lorsqu'on les engage au corps à corps, on ne sait pas quand cela va s'arrêter. Ils ont une bonne résistance et frappent fort. Le Chrisme et l'APC ont été englués pendant la plus grosse partie du temps.
Occasionnellement, l'APC a placé quelques tirs sur le Chrisme, mais rien de bien important.

À refaire en améliorant le scénario, mais, néanmoins, le jeu est fluide et plaisant !


[Edit] : ça y est ! Minus a enfin publié sa version de la partie ! Ça se passe sur son blog qu'il est bien.

Suivez le guide…


vendredi 11 mars 2016

Red Button's Nation : la v2.0 est sortie !

Pour ceux qui ne seraient pas encore au courant, la v2.0 de Red Button's Nation est sortie hier soir.

Sur le contenu en lui même, je ne suis pas en mesure de me prononcer pour le moment, n'ayant pas encore eu le loisir de lire le corps de règles.
Si mes souvenirs sont bons, il me semble que les changements sont minimes.

La mise en page a subi un toilettage de fond : la version 2.0 est superbe. Les pages de textes sont agrémentées de photos provenant des archives d'Esprit, et également des blogs de ceux qui ont commencé à se mettre à RBN.

À noter aussi la présence bienvenue de travaux d'illustrateurs collant bien au sujet.

Plus d'infos prochainement, après lecture. En attendant vous pouvez récupérer, gratuitement, les règles sur le nouveau site de RBN, ici.

Allez, quelques petites photos pour la route : de la lecture pour ce week-end !








dimanche 6 mars 2016

Kolaps Hell awaits, la suite…

Bon ça y est !

J'ai officiellement 23 points de figurines APC peintes pour Kolaps Hell awaits. Après les 5 présentées ici,
en voici 3 de plus : 1 soldat, Emma Lutz, sniper de son état et 1 sergent.

Quelques news de chez Blockhaus82 : tout d'abord un deck de cartes imprimé pour Hell awaits sera disponible assez rapidement à la vente. Ce deck regroupe les cartes d'ordre (Mouvement, Attaque et Action), et fait partie de la composante de base du jeu.
Ce deck de 54 cartes sera imprimé sur une carte 350 g.

Deuxième chose, aux alentours du moi de mai, la production de figurines Kolaps va passer au métal. Si vous souhaitez des figs en résine, tout porte à croire qu'elles seront disponibles jusqu'à épuisement des stocks et seront remplacées au fur et à mesure par du métal.
Les figurines en résine risquent donc de devenir des collectors…

Pour terminer, la figurine d'Emma Lutz ne sera pas rééditée, et les APC auront droit à des modèles avec des poses différentes.

Ah, et on me souffle dans l'oreillette (p*tain arrêter de me souffler dans l'oreillette, c'est dégueulasse !) qu'à l'exception de Nicolescu, les autres figurines du Chrisme ne seront pas rééditées non plus.

En résumé, si vous voulez des figs Kolaps en résine, dépêchez-vous… ^^











Il y a 2 semaines, j'ai eu droit à une initiation au règles avec SyntaxError.

Je n'ai malheureusement pas de photos exploitables, la lumière étant des plus pourries…

Nous avons joué APC vs APC. Syntax avec ses e-Volve et moi avec mes Néofficine. Les circonstances n'étaient pas idéales, la faute à un manque de décors suffisants, mais nous nous sommes bien amusés.

Les APC sont assez létals avec des armes à feu. À tel point, que nous ne sommes même pas arrivés au corps à corps.

Les fusils d'assaut sont efficaces, les fusils à pompe sont violents, et les grenades, c'est le grand délire… J'ai échappé de peu à deux explosions de grenades qui auraient pu être fatales à Boronov, mais j'ai eu beaucoup de chance.

Les règles sont surprenantes par certains points de vue, mais la mécanique de jeu est à l'image des figurines : élégante. Passé quelques activations, on se met vite dedans, malgré quelques hésitations dûes à la prise en main, mais rien de méchant, et Syntax était là pour guider le jeu.

J'espère pouvoir présenter un compte rendu plus détaillé avec photo à l'appui prochainement.

Bon je signale afin de flatter mon égo que j'ai gagné ! Mais j'ai pas fait exprès…

En plus, ça compte pas, c'était pour tester. Mais ça m'a donné envie de rejouer !