20161103

[Red Button's Nation] : Dirty Joe, The Dude and Marley

Terres Mortes. Fin d'après-midi.

Dirty Joe fit les comptes. Un chargeur dans le pistolet mitrailleur, un autre dans sa poche gauche…
Un peu léger…

Il changea de position et passa la tête à l'angle du hangar en métal. Trois impacts retentirent, produisant
un claquement sec à quelques centimètres de sa tête.
Reculant en vitesse, il étouffa un juron dans lequel il était question du métier exercé par la mère de celui qui venait de le prendre pour cible…

Regardant aux alentours, il essaya d'apercevoir un de ses coéquipiers, en vain.

Cela avait été une mauvaise idée de se séparer du reste de la bande. Mais The Dude et Marley avaient insisté: ils étaient en possession des coordonnées d'une ancienne base militaire. À l'idée de ce qu'ils pourraient récupérer en équipement, et de l'argent qu'ils dégageraient de la vente du surplus, ils étaient aussi énervés que des gosses devant un magasin de jouets…

Après avoir tenté de les raisonner pendant un moment, Dirty Joe s'était laissé fléchir. Le convoi continuait sur Merc City. Ils se retrouveraient là-bas.

Se déplacer en dehors de la Route des Esclavagistes présentait un risque : cela pouvait rapidement dégénérer.

Pendant cinq jours ils avaient voyagé en dehors de la Route, en essayant de faire le moins de bruit possible de manière à ne pas se mettre à dos les Robots qui avaient élus domicile dans le coin, ni les bandes de zombis en vadrouille. Au bout du compte, ça ne s'était pas trop mal passé et ils avaient fini par trouver la base, pratiquement à l'endroit indiqué sur la carte de Marley.
Après avoir dissimulé les motos le mieux possible, ils avaient commencé à inspecter l'endroit.

À l'extérieur, il y avait beaucoup de carcasses de véhicules, et même un hélicoptère à moitié brûlé.

En avançant prudemment, ils atteignirent les bâtiments, et commencèrent à fouiller.

Au bout de quelques heures, les résultats des recherches étaient impressionnants : l'armurerie était quasi pleine, tant en armes qu'en munitions. Du couteau de combat au fusil d'assaut en passant par les pistolets
et les lance-roquettes… Au fond d'un couloir, ils avaient trouvé une sorte de magasin de stockage rempli de vêtements, chaussures, tentes, masques à gaz… 

La journée avait été rentable. Avec ce qu'ils allaient retirer de la vente de tout ce stock, ils n'auraient pas de soucis à se faire pendant un moment !
Leur seul problème était lié au transport : tous trois étaient des motards, des vrais. Pas question de se déplacer autrement. Seulement pour emmener ce qu'ils avaient trouvé, ça aller poser un problème.

Après une discussion aussi passionnée qu'énervée, Dirty Joe proposa que l'un d'eux rejoigne la route et aille acheter un camion à Weels City, la ville la plus proche des États du Sud. Les deux autres resteraient là, afin de protéger leurs trouvailles.

Ils étaient en train de combiner les détails, quand The Dude, qui s'était déplacé dans la pièce les interpella:

Hey les mecs !

Quoi Dude ?

– Venez voir un peu par ici… je crois que j'ai peut être la solution au problème…

Se déplaçant, ils le rejoignirent et regardant par la fenêtre devant laquelle ils se trouvaient, ils aperçurent un hangar métallique de ceux que l'on utilise pour abriter les avions. Les deux portes étaient grandes ouvertes, et à l'intérieur, on pouvait voir deux Humvees sagement stationnés…

Bingo, dit Marley. C'coup là les potes on a décroché la timbale !

La suite avait été très vite. Ils étaient sortis tous les trois afin d'aller voir l'état des véhicules, de les charger s'ils étaient en état de rouler et de mettre les voiles le plus rapidement possible. Le fait d'être coincés ici avec tout ce matériel, sans moyen de transport, commencer à les stresser.

C'est une fois à l'extérieur que les choses se gâtèrent… une dizaine de Cultistes cannibales de Shrano avait pris possession du terrain entre Dirty Joe, The Dude, Marley et les Humvees. 
Les ayant repérés les premiers, le trio en élimina deux à l'arme blanche : la proximité des Robot et des Zombis nécessitait que l'on évite le bruit inutile…

Leur présence ne passa pas inaperçue bien longtemps, et ils essuyèrent un déluge de balles qui les obligea à se séparer et à sauter derrière le premier couvert venu…

Voilà où on en était…

The Dude se leva précautionneusement et appuya sur la détente de son pistolet mitrailleur. Un Cultiste tomba. Aussitôt une série d'impact sur un bidon légèrement à sa gauche lui apprit qu'il avait été repéré. Il se laissa tomber au sol, derrière un muret à moitié détruit.

Marley avait récupéré une chaîne en métal, et il était en train de se battre au corps à corps avec deux Cultistes. Les autres se déplaçaient afin de les isoler les uns des autres.

La situation menaçait de dégénérer rapidement, et leur infériorité numérique n'arrangeait rien…

Un pan de la clôture vola littéralement en morceaux, et une petite camionnette couleur sable, complètement rouillée, avec une mitrailleuse automatique sur le toit, entra en trombe, tout en arrosant copieusement les Cultistes d'une volée de projectiles.
Puis le véhicule s'immobilisa, tout en continuant à tirer. Thorhart sortit par la portière côté passager et commença à engager les Cultistes au corps à corps.
Quelques instants plus tard, d'autres véhicules pénétrèrent sur la base par le pan de clôture arraché et déversèrent leur lot de combattants.

Les Cultistes, voyant la situation leur échapper se replièrent derrière un tas de tonneaux.

The Dude essayait de suivre l'évolution de la situation, tout allait trop vite. Encore une bande qui voulait leur piquer leurs trouvailles !

Puis, d'un coup, une roquette termina sa course sur le tas de tonneaux derrière lesquels étaient dissimulés les Cultistes. Il s'en suivit une grosse explosion. The Dude fut projeté en arrière sur quelques mètres et perdit connaissance.

Lorsqu'il reprit connaissance, Thorhart était à califourchon sur lui et lui donnait des claques pour qu'il reprenne conscience. Le réveil fut brutal.

– Thorhart ? Bon dieu, mais qu'est-ce que tu fous là ?

– On était dans l'coin quand on a entendu la fusillade. On est venu voir et on est tombé sur vos motos…
la suite, tu la connais…

Wormson arrivait en courant.

– Thorhart ! Talla dit de pas traîner, ça va grouiller de Robots dans pas longtemps !

Hé salut Dude ! T'as vu la roquette sur les bidons de carburant ? C'était cool, hein !

Et il repartit avant même d'entendre la réponse.

The Dude regarda Thorhart.

– Son truc, c''était pas le lance-flammes ?

– Si. Mais on a plus d'essence. Du coup il s'est mis au lance-roquettes. Un rien l'amuse…



Dirty Joe, The Dude et Marley viennent de chez Copplestone. N'ayant plus de « Savages » (référence de mes punks), j'ai décidé d'étendre le Convoi avec des Bikers, afin d'arriver à un peu plus de 900 points, figurines et véhicules compris.


Dirty Joe


The Dude




Marley

11 commentaires:

  1. Comme quoi la bidoche héritée des concerts des Motorhead (ou de la bière lors de ces concerts, on sait pas quel est le véritable facteur) subsiste même dans le désert post-apo ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Monsieur est connaisseur à ce que je vois ! ^^

      Supprimer
  2. Un plaisir à lire et un régal pour les yeux tes figurines dans les décors.
    mais ... mais ... où sont les motos ^^ :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !

      Tu as mal regardé…

      Sur les photos 2 et 3, il y en a une en arrière-plan. Les deux autres doivent être un peu plus loin… ^^

      Supprimer
    2. effectivement, honte à moi
      les décors sont très bien aussi
      au passage, merci pour la liste de liens vers les Revendeurs de Figurines, je cherche des figurines féminines pour une future bande RBN
      si j'osais je transformerai mes soeurs Eden ...

      Supprimer
    3. Y'a pas de mal !

      Si tu cherches des figurines féminines, essaie là :

      http://www.ragingheroes.fr/collections/sci-fi

      Prévois du temps, il y en a un paquet… ^^

      Supprimer
    4. Oui, ragingheroes, je suis tombé sous le charme des JailBirds
      je n'arrête pas de regarder les photos et les détails

      elles me semblent bien adaptées à RBN en plus

      http://www.ragingheroes.fr/collections/types?q=Jailbirds%20%28JB%29

      mais les copains disent que ces figs sont chères et fragiles ...

      cette semaine j'ai commandé des figurines Projet Z pour essayer
      http://www.hobby-max.fr/?pid=23944

      tu as déjà eu et peint des raging heroes ?

      Supprimer
    5. Chacun son avis… J'ai quasiment toutes les Jailbirds à la maison, et je trouve qu'elles ne sont pas si fragiles que cela. Par contre, oui, elles sont chères… ^^
      Pour répondre dans le désordre à tes questions, je suis en train de peindre un sniper jailbird, c'est très plaisant…

      Projet Z, je connais. Je serai assez partant pour essayer ! Au fait je passe chez les Neuviens le 25, normalement, ça dépendra de Minus…

      Supprimer
    6. >> J'ai quasiment toutes les Jailbirds à la maison
      je t'ai envoyé un mail, j'aimerai bien que l'on se croise ;-)

      Supprimer
  3. Mais je la reconnais la figurine de "Dude", c'est une antiquité, dans Casus Belli ils disaient qu'elle ressemblait à Croc^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Croc, il a le même gabarit, mais il a pas plutôt des cheveux courts et une barbe rase ?

      Supprimer