20160321

Vendredi, c'est baston…

Vendredi.

Pour certains fin de la semaine de travail et transition en douceur vers le week-end…

D'autres par contre se retrouvent dans la nuit noire devant la porte d'une maison, chargés de sacs en tout genre et puissamment armés de plusieurs poignées de D6, dont certains sont munis d'une réussite critique sur un 6…

Ce soir, SyntaxError nous accueille. « Nous », c'est Lixa, Minus et moi-même.

Lixa et Syntax ont prévu de se poutrer à Fury : Outburst Control, pendant que Minus et moi nous étripons joyeusement à Kolaps Hell Awaits.

Retrouvailles, salutations, papotages, les deux groupes s'installent.

Laissant Syntax et Lixa s'organiser de leur côté, Minus et moi commençons à dresser notre champ de bataille.


Les décors sont issus de la boîte Deadzone de chez Mantic, et joyeusement peinturlurés par Lixa.


Avec Minus, nous sommes des gens bien élevés. C'est pas parce qu'on va se foutre sur la goule qu'on ne se comporte pas en gentlemen…
Nous commençons donc par nous présenter nos teams respectives : Chrisme Vs APC.


En haut, le Chrisme de Minus. En bas, les APC de Wallach.
Au milieu, les Vampires du Shéol qui font les cons…


Si vous êtes un tantinet observateur, vous ne manquerez pas de vous dire :
« Saperlipopette, mais que font donc ces deux vampires du Shéol sur la table ? »

Ces deux vampires font partie d'un scénario spécifiquement mis au point par Wallach_IX pendant deux bonnes heures, et peaufiné avec une extrême rigueur par Minus pendant un temps au moins aussi long.
Les vampires entrent en jeu au deuxième tour de jeu par l'un ou l'autre bord de table (selon le résultat d'un jet de dé). Les deux équipes doivent essayer de faire tomber les points de vie des vampires à 0. Lorsque cela arrive, ils sont considérés comme assommés. Lors de l'action suivante, le combattant au corps à corps peut essayer de charger le vampire sur son épaule, pour l'emmener tel un sac de linge sale, dans sa zone de déploiement. Le premier qui y arrive à gagné. Avant cela, on fait un test pour voir si le Vampire reprend conscience. Il se réveille sur un 2+ la première fois, 3+ la seconde fois, etc.
Les vampires sont obligés de se déplacer vers la cible la plus proche, et doivent attaquer lorsque cela leur est possible.
C'est limpide. Si vous avez besoin de scénarios foireux (vous allez bientôt savoir pourquoi), n'hésitez pas à vous offrir les services de Wallach_IX et Minus : les deux font la paire…

Passons donc au déploiement.


WTF ?


Comme vous pouvez le constater, le déploiement du Chrisme est un peu… spécial…

« Minus ? »

« Hmmm… »

« Ben… faut te déployer là… »

« Oui, oui, c'est fait. »

« ?!? »


Les combattants du Chrisme ne sont pas invisibles. Minus ne fait pas de l'anti jeu. Les combattants du Chrisme ne sont pas en grève. Ils ne sont pas non plus partis boire une bière ou tout autre boisson euphorisante.
Les combattants du Chrisme sont prudents : ils sont peut être (très) résistants, mais les bougres ont repéré un sniper dans les rangs de l'APC. Donc, ils décident de se la jouer sournois…


Regardez-le celui-là, il a pas une bonne tête de sournois ? Tu as beau te cacher, je t'ai vu Nicolescu !


Minus déplace prudemment Hélion derrière un couvert. Je fais monter mon sniper dans une tour (ben ouais, logique…).

Premier problème scénaristique : « Les vampires entrent en jeu au deuxième tour de jeu ». Ouais. Bien vu. Mais comment dire… LE JEU N'EST PAS ORGANISÉ EN TOURS À KOLAPS HELL AWAITS ! VA FALLOIR LE RÉPÉTER COMBIEN DE FOIS ?
Ah ouais… merde. Prise de conscience conjointe. Les deux super calculateurs qui servent de cerveaux à Minus et Wallach tournent à plein régime…

« Putain, c'est quoi ce scénar à la con ? Tu vas m'pourrir ma soirée ! »

« Meuh non, on va trouver une solution… »


Pendant que nous cherchons une solution, allez donc voir ce qui se passe de l'autre côté de la table, là où Syntax et Lixa s'affrontent…


Ça commence gentiment…


Ça y est, vous pouvez revenir, on a trouvé une solution !

Bon, comme la phase de jeu n'est pas découpée en tour, on va procéder comme ça : Wallach joue. Minus joue. Les Vampires jouent. Allez, c'est parti ! Youkaïdi, youkaïda !

Allez. Jet de dé pour chaque Vampire, afin de voir par quel bord de table il rentre : pas de bol. Ils entrent tous les deux du même côté. Et en plus c'est le côté où le Chrisme et l'APC ont commencé à se déplacer… la vie est une chienne…




Le premier Vampire se rue sur Hélion et l'engage au corps à corps…

Tandis que le second se précipite vers la tour qui est située côté APC…




Et l'escalade rapidement afin d'engager le sniper au corps à corps…


Salut… C'est à toi ce joli fusil ?


Pendant ce temps-là, Nicolescu vient prêter main forte à Hélion…




Le sniper APC en ayant pris plein la g**le décide d'abandonner son poste pour échapper au Vampire.
Que nenni. À peine à terre, elle est rejoint par la bêêêête, qui est bien décidée à en découdre.
La situation est tendue à l'extrême, lorsque que Boronov arrive au contact et balance à bout portant un coup de fusil à pompe sur le Vampire. Ça le calme une peu, mais pas longtemps… ces saloperies sont increvables…




Lors de son activation suivante, le Vampire tue Emma Lutz (le la sniper). Boronov continue à lutter vaillamment, mais je décide néanmoins de lui envoyer Kirkmann en renfort.




Le Chrisme de Minus a réussi à assomer pour la énième fois son Vampire, et à l'évacuer par son bord de table. Fair-play, Minus propose de continuer jusqu'à ce qu'un de nous deux sorte le second Vampire. C'est parti !

Hélion s'approche sournoisement de la zone APC.




Pour la suite, je n'ai malheureusement plus de photos… Kirkmann se fait éliminer par le Vampire. Hélion va profiter d'un moment où Boronov est au prise avec le Vampire pour lui asséner quelques mauvais coups.
Pendant la partie, les deux soldats armés de fusil d'assaut se sont faits démembrés par le Chrisme.

Victoire : Minus.


Bon. Nous apprenons de nos erreurs, c'est ce que l'on appelle « expérience ». Comment valoriser le mauvais… ^^

Nous avons commis une erreur en prenant deux Vampires. Ces bestioles sont une engeance. Lorsqu'on les engage au corps à corps, on ne sait pas quand cela va s'arrêter. Ils ont une bonne résistance et frappent fort. Le Chrisme et l'APC ont été englués pendant la plus grosse partie du temps.
Occasionnellement, l'APC a placé quelques tirs sur le Chrisme, mais rien de bien important.

À refaire en améliorant le scénario, mais, néanmoins, le jeu est fluide et plaisant !


[Edit] : ça y est ! Minus a enfin publié sa version de la partie ! Ça se passe sur son blog qu'il est bien.

Suivez le guide…


12 commentaires:

  1. Quel rapport épique ! Il faut que je trouve le temps d'élaborer les scénars, mais la base de celui-ci n'est pas dégueux. En effet les vampires une fois au Corps à corps sont quelque peu collants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut David !

      L'idée de base du scénario pouvait être intéressante, si nous avions vraiment pris le temps de travailler dessus…
      J'ai jeté les bases en 2 mn et Minus a pris 30 secondes pour adapter l'une ou l'autre bricole.
      Entre potes, ça passe, parce lorsque tu te rends compte d'un truc qui déconne, tu adaptes vite fait. Maintenant, c'est sûr que dans le cadre d'un vrai scénario, y'a encore un peu de boulot à faire…
      Tu peux reprendre l'idée de départ, si cela t'inspire… ^^

      Supprimer
    2. Oui l'idée de base est pas mauvaise je pense. Par contre, on a attaqué la partie directement, sans trop réfléchir. Du coup on a brodé au fur et à mesure. Pas étonnant que ça soit un peu brouillon du coup. ^^

      Supprimer
  2. Je reprendrai certainement l'idée, avec en plus une ouverture pour développer du jeu en solo ( en définissant des actions automatisées pour les Vampires selon les cartes retournées ) ... et peut être même avec autre chose que des vampires pour lancer du kidnapping, extraction etc. Bref une bonne orientation à travailler..... une très bonne idée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ^^.
      J'ai hâte de voir ce que cela va donner…

      Supprimer
  3. Super compte rendu! De notre côté ça s'est vite terminé, je me suis fait laminer méchamment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Julien !

      Tu as joué contre une faction cheaté, ça ne compte pas… ^^

      Supprimer
  4. J'ai eu honte quand j'ai lu ton compte rendu, et que j'ai réalisé que j'avais même pas commencé le mien. Merci pour le coup de pied au c**. :-p

    Chouette rapport, j'adore le début. C'est intéressant d'avoir un photographe de chaque côté de la table, parce que je m'étais pas rendu compte de ce que donnait mon déploiement vu de chez toi, sur le coup. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah et puis aussi, pour une fois, on voit mes pitous de face. :-D

      Supprimer
    2. Mesdames et Messieurs, voici Hélion.

      Hélion est habillé par le Chrisme, Strasbourg. Hélion porte une robe de bure violette, designée par Blockhaus82 et teintée dans la masse par Minus des Hauts de France.

      Agréable à porter, cette robe de bure allie élégance et robustesse. Ses nombreuses poches cachées vous permettent de dissimuler couteaux, shurikens, poings américains…

      Idéale pour les week-ends dans la campagne post apocalyptique contaminée et pour le combat urbain en centre ville, cette robe de bure vous donnera entière satisfaction, quelle que soit l'activité à laquelle vous la destinez.

      Prix sur demande. Taille unique.

      Nous signalons à notre aimable clientèle que le modèle présenté est issu des ateliers de Minus des Hauts de France, et n'est disponible à la vente qu'en violet…

      Supprimer