mardi 27 janvier 2015

[Briskars] : Open ze box

Lors de la Convention des Nerviens, à Seclin, j'ai craqué sur Briskars. J'en ai parlé ici.

Histoire de faire craquer Brauwan, je lui avais promis un Open ze box. J'ai pris un peu de retard, pour cause de Kolaps, mais voici l'article promis.

Les starters, pour ceux qui n'ont pas eu le plaisir de les voir, sont à l'image du reste : soignés.
Les figurines et les cartes sont conditionnées dans une petite boite en carton qui reprend sur le couvercle la présentation des figurines fournies.
C'est très agréable, cette petite boîte cartonnée, il y a quelque chose de précieux, de plus travaillé qu'un bête blister en plastique. On sent le côté exigeant : même si la boîte ne sert qu'au transport, elle fait partie d'un tout qui donne l'image Briskars. Le plaisir  commence en basculant le couvercle afin de découvrir ce qu'il y a en dessous. 

Commençons par le starter Quintors :

Elle est pas belle cette boîte ?

1, 2, 3… Attention… Tadam !

Soigneusement rangés, les 3 petits cochons et le pack de cartes fourni.

Hop, on déballe…

Les cartes…

Vasco.

Pablo Cortes.

Vizconde de Leon.

Ci-dessous, le starter Thuléen. À noter que comme pour les autres starters, en plus des figurines et des cartes, les socles texturés sont fournis, oui Môssieur !

La boîte, aussi qualitative que celle des Quintors…



Aukanek.

Trappeur.

Chasseur.

Autre chasseur.

Voilà, vous savez tout.

Alors, personnellement, je suis conquis. Il y a un côté perfectionniste dans cette gamme que j'aime beaucoup.

Dans les cartes fournies, il y a, dans chaque starter, une carte Memento, qui reprend les actions possibles, leur coût ainsi que la façon de les résoudre. Ça n'est pas indispensable, mais encore une fois, c'est le petit plus qui fait la différence.

Il y a un peu d'ébavurage à prévoir, mais rien de grave qui ne puisse être réglé rapidement et sans trop d'efforts.

Au final, un produit de qualité à mon sens, élaboré avec goût et une sérieuse envie de bien faire.

Les prix, pour finir. Un starter contenant 3 figurines coûte 45,00 euros, tandis qu'un starter contenant
4 figurines coûte 49,00 euros.

Ne vous laissez pas refroidir par les prix, que pour ma part j'estime raisonnables : nous sommes sur du 54 mm.
En plus, une fois que vous avez un starter, vous n'êtes pas obligés de racheter autre chose si vous ne le souhaitez pas, cela suffit pour jouer.

À titre d'exemple comparatif, GW vend ses boîtes de 5 figurines en 28 mm pour 40k au même prix. La différence, c'est qu'avec une boite de chez GW, vous ne faîtes rien… il vous en faut plein d'autres…

vendredi 23 janvier 2015

Kolaps : Ground Zero : ce krakaje là non plus n'était pas prévu…



Bon… si ça commence comme ça 2015, je suis mal parti…

David Rossbach (3d6 miniatures / Blockaus82) a lancé un reboot de son jeu post-apocalyptique Kolaps : Ground Zero sous les traits d'une campagne Indiegogo que vous trouverez ici.

On y trouve entre autres un pledge Early Bird à 60,00 euros, qui se tient bien, jugez plutôt la composition:
– 5 agents APC (humains) avec choix d'armes,
– 5 vampires du Shéol modulables,
– 1 livre des Lois (règles) au format A5, en couleur,
– 1 poster tapis de jeu.

Ça, c'est ce que vous recevez…



… et si vous n'êtes pas trop manchot de vos dix doigts, vous obtenez quelque chose dans le genre :




À noter qu'une version téléchargeable gratuitement du Livre des Lois (règles) est disponible sur le site de Blockaus82, ainsi que des profils prêts à jouer des figurines.

Le Livre des Lois

Profils pré-tirés

C'est une nouvelle version des règles qui est proposée. Beaucoup de choses ont été retravaillées, et l'ensemble se tient bien, quelques trouvailles originales (pour moi) venant agrémenter le tout.

Pourquoi y a-t-il des profils pré-tirés disponibles ? Tout simplement parce que David a prévu des fiches de profils vierges, sur lesquelles vous pourrez venir créer vous-même les profils de vos personnages, toute une partie des règles étant prévue en ce sens.

J'avais déjà pledgé lors de la première vague, en 2013, et si quelque chose est sûr, c'est que la qualité des figurines ferait rougir plus d'une grosse boîte.

En voici un exemple :
















À l'image d'autres projets, tels Furie ou Briskars, Kolap : Ground Zero est un produit 100% français,
100% indépendant. Vous avez donc la chance, en plus du plaisir que vous vous faites, de participer au lancement d'une gamme indépendante de qualité ! La livraison est prévue en avril, c'est-à-dire très bientôt…

Allez maintenant, ne perdez plus de temps à me lire, courrez vite pledger, je vous réindique le lien Indiegogo, comme cela vous gagnez du temps, vous n'avez pas à remonter jusqu'en haut de la page :

lundi 19 janvier 2015

Premier Krakaje 2015

Trop longtemps qu'on ne l'avait vu, celui-là !


Fallait bien que ça arrive : le premier de l'année, et en plus en dehors des projets prévus

Ce week end, c'était la Convention 2015 des Nerviens à Seclin.

Comme ça n'est pas loin de la maison, et que j'avais un peu de temps (trop peu…), j'ai décidé d'aller y faire un tour, rapidement. Ça faisait quelques années que je n'y étais pas retourné, et il faut reconnaître que c'est toujours aussi sympa.

Je ne me suis pas attardé sur les démos, tournois et autres parties en cours, concentrant mon peu de temps de présence sur les vendeurs. C'est toujours agréable d'avoir un tas de stands qui proposent à la vente des choses que l'on trouve plus facilement sur le net que dans les boutiques du coin…

Tout en me promenant, mes pas me menèrent jusqu'au stand de TGCM, éditeurs de Briskars.

J'ai pu admirer leur superbe table de jeu dédiée aux Maoks, et de fil en aiguille, je me suis rapproché de la partie « vente » du stand.

Cela fait longtemps que j'hésite à passer le cap. Mes réticences venaient surtout de l'échelle choisie (54 mm) mais après avoir vu les figurines peintes en vitrine d'exposition, j'ai été victime d'un échec critique sur mon jet de volonté… ^^ : elles sont superbes !

J'ai eu l'occasion de discuter un peu avec William, un des deux fondateurs de TGCM, qui n'est pas avare de renseignements, et qui, comme pas mal d'indépendants à un enthousiasme communicatif par rapport au jeu qu'il commercialise.

Je suis donc reparti avec ce qui suit :

– Un starter Quintors :



– Un starter Thulléens :




– Le livre de règles, superbe :




– Une bâche pvc 60 x 60 cm :




– Une deuxième bâche pvc 60 x 60 cm :




J'ai acheté pas mal de choses l'année dernière, mais j'avoue qu'il y a longtemps que je n'avais pas pris autant de plaisir à feuilleter un livre de règles et à ouvrir un starter… En plus, j'ai profité d'une offre qu'ils doivent faire sur les salons et conventions, ce qui a fait baisser un peu le prix, et en plus j'ai récupéré en cadeau des réglettes de mesures… que du bonheur !

2015 commence à peine, et déjà je sens que Briskars va me coûter cher cette année…

mercredi 14 janvier 2015

Premières figurines peintes de l'année

Comme tous les ans, la période de Noël a été mise à profit afin de remettre autant que possible l'antre du Wallach dans un état proche de la décence…

Au cours de l'année un tas de choses s'accumulent deçi-delà au gré de mes humeurs : des blisters de socles texturés dont je vais absolument avoir besoin rapidement ; un fouilli de règles de jeu gratuites imprimées et reliées parce-que-bon-c'est-plus-sympa-pour-lire-que-sur-un-écran-et-en-plus-un-écran-quand-tu-vas-aux-ouaters-ça-prend-beaucoup-de-place ; des tas et des tas et des tas de figurines en métal, en résine, en plastique ; des tonnes de bombes de sous-couche et de pots de peinture, parce que bon, vous savez comment ça se passe, c'est toujours quand on commence un projet diablement important que l'on tombe en manque de peinture, et en plus c'est dimanche ; des planches de bois, parce que si, un jour, je ferai une vraie table…

Bref, au plus l'année avance, au plus ça s'entasse. Donc, en fin d'année, je me précipite pour ne pas me faire engueuler par Madame Wallach préparer de bonnes conditions de peinture pour l'année suivante.

Donc, tout en rangeouillant avec une tasse à café dans une main et une tartine dans l'autre, j'avise dans un coin de la pièce une boite en carton que je ne reconnais pas : c'est-y pas que l'on viendrait mettre du b**del dans mon désordre quand même ?!?
Hésitant quelques instants sur le choix de la main qui va abandonner son contenu afin d'attraper ce carton suspicieux, je finis par me décider à lâcher ma tartine, non sans avoir mordu goulûment dedans une dernière fois.

Je ramène donc ma trouvaille et je décide de l'ouvrir, abandonnant pour ce faire mon café… La première chose que j'aperçois, ressemble à un morceau de tissu plein de peinture… Je soulève : quelques vieux pinceaux dans un état pitoyable, une ou deux vieilles bombes de sous-couche, quelques vieux pots de peinture secs… Et là, d'un coup d'un seul, ça me revient : un de nos neveux ayant emménagé avec sa copine dans leur premier nid d'amour était passé me voir pour se débarrasser de quelques vieilleries relatives à la période à laquelle il jouait à des jeux de figurines.

Hé, mais il m'avait dit qu'il y avait quelques figurines avec toutes ses saloperies ! M'asseyant à terre en tailleur, j'entreprends de retourner, doucement, le carton à même le sol.

Effectivement, il y a des figurines, vu de loin, cela ressemble à du Rackham… Vu de près aussi : des Wolfen… FATALITAS (désolé, je ne voulais réveiller personne) ! Quelques jours après avoir reçu mon starter du Loup pour Alkemy, je trouve dans mon bureau / atelier / cagibi (rayez la mention inutile) une caisse (presque) pleine de ces grosses bêbêtes à poils… Étonnant, non ?

Ayant extrait les figurines et leurs cartes, j'entreprends de regarder un peu de quoi il retourne : 800 points de Wolfen… Les conditions sont très variables : neufs en blister, peints (par un ado, je vous laisse imaginer, les pauvres bêêêêtes), sous-couchés, juste montés, décollés, bref…
Je commence à compartimenter tout ce joli monde en plusieurs tas : à monter, à recoller, à décaper, à peindre…

Sur la quantité, je n'ai pu résister à m'attaquer à la peinture d'un Solitaire Wolfen et d'un Chasseur.

Inutile de dire que le rangement n'a pas beaucoup avancé… C'est plein de détails, ces bestioles !


Solitaire Wolfen :






Chasseur Wolfen :






Le reste va prendre sa place dans la file d'attente des choses à faire afin d'être remis en état… Ça me plaît bien de me monter une bande de Wolfen. S'ils ne servent pas pour jouer à Confrontation, je pourrai toujours les utiliser pour Song of Blades and Heroes…

jeudi 8 janvier 2015

Nouvelle année…

… nouveaux projets !

Le début de cette année nouvelle est l'occasion pour moi de faire un point sur la direction que je vais prendre au niveau figurinistique. Il est facile, voire même motivant, de mettre de nouveaux chantiers en route, mais au bout du compte, combien sont abandonnés avant même d'être finis ?

Pour cette année, je vais essayer de m'atteler aux projets suivants :

– Continuer mon armée de Dark Angels… (je n'ose plus dire « finir », depuis le temps que c'est en route,
  mais on en est quand même à 800 points).

– Terminer le starter de la Triade de Jade pour Alkemy (2).

– Peindre le starter du Loup (Aurlock) pour Alkemy (6).

– Terminer ma bande de répurgateurs pour Mordheim (6).

– Peindre le starter des Anges de Dante pour Eden (4).

– Peindre mes décors Pardulon pour Eden.

– Continuer à peindre mes figs Furie

– Entreprendre le projet Mini40k (par ici).


Il n'est pas dit que je prenne les choses dans cet ordre là, mais si j'arrive à m'y tenir, ça pourrait déblayer l'établi, ce qui ne serait pas du luxe…

Je vais essayer aussi de continuer à limiter les achats, histoire de faire baisser la montagne de plomb / plastique / résine qui s'accumule… Il n'est pas impossible non plus que je revende quelques bricoles qui ne me serviront plus / pas.

Allez, on y croââââ, comme disent les Walosi ! ^^

Et comme un post sans photo n'est pas un post :