20150601

[Red Button's Nation] : Wallach

Vous ne rêvez pas : Wallach sera prochainement sur les tables de démonstration de Red Button's Nation comme d'autres d'ailleurs !

Lors de ma soirée chez les Nerviens la semaine dernière, nous discutions de choses et d'autres autour de RB'sN, et Minus m'a rappelé qu'un sujet avait été lancé sur Warmania, qui propose à ceux qui le souhaitent de peindre une figurine dans laquelle ils se reconnaissent ou une figurine qui leur plaît, qui sera leur avatar sur le terrain, dans une bande de mercenaires. Cette figurine sera utilisée pour les tests du gameplay, les rapports de bataille et pour illustrer le livre de règles.

J'avais vu le post, je savais qu'il existait, puis j'ai oublié…

Le fait d'en discuter me l'a rappelé, et je me suis donc inscrit sur la loooooongue liste des participants (une vingtaine quand même !), afin de courir moi aussi sur la belle table d'Esprit en essayant de ne pas me faire écraser par un véhicule lourd et en évitant les lance-flammes.

J'ai donc cherché dans mes cartons, jusqu'à trouver une fig avec laquelle je me sente en osmose.

La marche à suivre de cette opération précise qu'il serait bien agréable de joindre à sa figurine un petit fluff, afin de la situer dans l'univers du jeu.

Donc, avant de voir la photo, voici le texte d'intro qui va avec…


La petite ville en ruine était extraordinairement peuplée.

Depuis quelques jours, des voyageurs arrivaient, seuls ou à plusieurs, certains à pieds, les plus chanceux dans des véhicules à moteur de toute sorte bricolés de bric et de broc, sous un soleil de plomb.

Assis à l'ombre, sur le plancher restant d'un immeuble survivant, au second étage, Wallach retira son casque, libérant ses longs cheveux poisseux. Il ajusta ses lunettes noires et entreprit d'examiner en détail la vue qui s'offrait à lui.

Ce qui avait dut être autrefois l'artère principale de la ville débordait d'activité. Des véhicules étaient garés un peu partout, leurs occupants discutant entre eux. Des stands de nourriture s'étaient installés un peu partout, proposant du lézard grillé ou des brochettes de rat.

Tout en observant l'animation en contrebas, Wallach commença le démontage de son fusil d'assaut afin de le nettoyer et de le graisser. Depuis trois jours qu'il était dans ce foutu désert, la poussière faisait partie de son quotidien, se soulevant et s'infiltrant partout.

L'après-midi était déjà bien entamée, et la chaleur était étouffante. D'ici quelques heures, le mystérieux personnage qui souhaitait engager une grande quantité de mercenaires pour un obscur travail se montrerait et commencerait à sélectionner ceux qui retiendraient son attention. La sélection durerait plusieurs jours, à l'issue desquels ceux qui ne seraient pas retenus repartiraient à leurs occupations.

Terminant le réassemblage de son arme, Wallach fit le point. Il fallait qu'il aille au contact des autres mercenaires, qu'il essaie de s'intégrer afin d'avoir une chance d'être recommandé par quelqu'un qui serait sélectionné avant lui.

Être retenu et s'intégrer dans un groupe était vital pour Wallach. Généralement les missions duraient plusieurs semaines ou plusieurs mois.
À l'issue du contrat, les mercenaires touchaient leur salaire plus les primes et autres bonus. Inutile de dire que cela faisait un joli pactole. Certains repartaient de leur côté, d'autres restaient ensemble quelques temps, par petits groupes, histoire de voyager de manière sécurisée.

Wallach aimait ces moments. La pression liée au travail de mercenaire retombait. La journée, le groupe marchait. Le soir les hommes trouvaient un coin où s'installer et buvaient de l'alcool frelaté fabriqué à partir d'on ne sait quoi, acheté à un Distilleur rencontré sur le chemin. Puis quelques heures plus tard, ils s'endormaient, souls comme des barriques…

C'est à ce moment là que Wallach les tuait à l'arme blanche, silencieusement.

Au petit matin, il était le seul survivant du groupe à la tête d'un pactole qui lui permettrait de tenir une bonne partie de l'année…

Avec le temps, des bruits avaient commencé à courir sur le fait qu'un des leurs faisait la peau de ses petits camarades une fois les contrats terminés… le nom de Wallach avait été prononcé… Récemment, sa tête avait été mise à prix par les mercenaires. La récompense ne serait délivrée que contre sa capture vivant. Trop de rumeurs et de cadavres circulaient, une mise au point urgente s'imposait. Au vu des circonstances, Wallach prenait un nom d'emprunt à chaque nouvelle mission et renouvelait son apparence physique à chaque fois, afin de brouiller les pistes. 

Ayant regagné la rue, il marcha un peu en regardant minutieusement les nouveaux arrivants.

Il se dirigea vers un type qui était apparemment venu seul, mais qui avait l'air de connaître du monde. Une espèce de moine armé d'un lance-flamme sur lequel se trouvait des motifs asiatiques que Wallach supposa être des caractères japonais. Le moine tourna la tête et le regarda. Wallach s'avança vers lui, les mains bien en vue :

– Salut, moi c'est Prodos, et toi ?

– Napalm Monk, répondit le moine. C'est étrange, ton nom me semble familier…












11 commentaires:

  1. Mouhahahaha !!! XD

    Excellent mon bon Wallach, excellent !!

    Visiblement j'apparais dans presque tous les background de mes Condisciples... la tête de con de Napalm Monk (et non Morikun à RBN) est vraiment populaire ^^ Et dire que dans mon propre background tout le monde m'évite en principe ^^

    On dirait que tu as joué la prudence à l'inverse du Lapin... jusqu'à ce que tu utilises le pseudo de Prodos... j'espère que ton casque te permet de courir vite XD

    Chapeau pour ta fig, j'adore cette peinture qui me, rappelle un peu les bikers foufous des films de Clint Eastwood quand il jouenle bagarreur Philo Bedoe ^^

    Un sacré gros flingue aussi !!

    J'ai hâte de voir un peu une photo de groupe de nos tronches de cake !! XD

    Serviteur,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci mon cher Morikun.

      Content que cela te plaise, je n'ai pas pu résister ! ^^

      Je m'en vais éditer de suite le nom de ton perso ! Faut pas déconner non plus ! ^^

      Sinon, effectivement, je pense que la photo de groupe va payer !

      Supprimer
  2. Vu le résultat j'ai bien fait de te le rappeler.
    Super fig pleine de charisme. Et l'histoire est chouette.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Minus.

      Je prends de plus en plus de plaisir à écrire des petits textes avec mes figs, ça m'éclate ! ^^

      Effectivement, tu as bien fait de me le rappeler, j'aime bien les projets comme ça, on tout le monde participe, juste pour le fun, et puis comme ça, ça fait gagner du temps à Samy… ^^

      Supprimer
  3. Très chouette. Un poète tout en délicatesse, ça me semble parfait.
    Ca promet du lourd, une fois toute les 'gurines rassemblées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Le_Lapin ! ^^

      C'est Esprit qui va s'amuser pour faire les profils de tous ces bourrins…

      Et après on va dire que c'est mes figs qui sont chères dans les compos… ^^

      Ça va être super sympa de retrouver les figs qu'on à peintes sur un rapport de bataille, lors d'une démo, etc. J'aime bien l'idée.

      Supprimer
  4. Haha Prodos quoi, tu m'as bien fait marrer.

    Je trouve ça chouette aussi que tu rejoignes le camp des mercenaires, il faut que je me hâte de terminer le mien ! Ta figurine est vraiment sympa, bras nus et veste de cuir, la classe quoi ;)

    RépondreSupprimer
  5. Prodos a beaucoup fait rire Mori kun aussi (voir plus haut) ^^

    Merci !

    J'ai vu le travail sur la tienne, c'est pas mal du tout ! Tu laisses le crâne ou pas pour finir ?

    Le souci avec le fluff c'est qu'il faut réussir à expliquer ce qu'il fait là, ce qui peut être très intéressant si tu es inspiré ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais je sais déjà, il reste, c'est ma partie "normale/lumineuse". Bon certes un peu moribonde mais ça se voit déjà à la tête du client non ? xD

      J'en déduis que toi tu n'aimes pas le crâne ? ^^

      Supprimer
    2. Tant que j'y suis et si je peux me permettre, y a deux trucs que je changerai si j'étais toi dans ton texte :
      §3 : ses longs cheveux poisseux ou ses cheveux longs et poisseux
      §7 : terminant le réassemblage

      J'espère ne pas me permettre trop avec cette remarque.

      Supprimer
    3. Mon cher Brauwan, ^^

      Si, si, j'aime beaucoup le crâne, plus c'est glauque, plus j'aime ! ^^

      Concernant le texte, non seulement tu peux te permettre, et comme en plus je trouve tes remarques pertinentes, je corrige dans la foulée !

      Merci à toi ! ^^

      Supprimer