20140112

1-48 Combat

Suite à un récent krakage…

1-48 Combat est un jeu d'escarmouche historique commercialisé par Baueda il y a quelques années. Le jeu comporte 2 factions: les Allemands et les Russes. Il existe 6-7 figurines par faction, ainsi qu'un blister de renforts (2 figurines).





Les starters comportent tout le nécessaire pour jouer: 4 figurines en métal par factions, 2 décors en résine comportant un trou permettant de glisser le socle d'une figurine, les marqueurs, une règle de mesure cartonnée, des têtes alternatives, les cartes de personnage recto/verso en couleur, 1 dé et bien sûr une feuille au format A3 avec les règles de jeu, le tout pour à peu près 30,00 euros.
Les règles sont fournies en anglais, mais peuvent être récupérées en français sur la page de Baueda consacrée au jeu, ici.

Le jeu se déroule sur une surface minimale de 60 x 60 cm minimum, et 90 x 90 cm maximum. Comme c'est de l'escarmouche en surface réduite, je suppose qu'au plus il y a de décors pour briser les lignes de vues, au mieux c'est…

Il y a quelques points de règles sympas, comme par exemple la différence de dés à jeter pour un tir, selon que l'on se trouve en portée longue ou en portée courte. Le jeu se déroule par round. Pour chaque round, chaque joueur reçoit 12 points d'action à répartir entre ses combattants. 6 points maximum peuvent être utilisés par tour, sans impératif de répartition, tant que l'on ne dépasse pas le nombre d'actions autorisées sur la carte du combattant. Une fois qu'un joueur à épuisé ses points d'actions, son adversaire termine de jouer ceux qui lui restent, et un nouveau round commence. Les points d'actions peuvent également être dépensé pour booster le résultat d'un dé… C'est là que ça devient sympa, parce qu'il faut faire attention à ses choix…

La carte du combattant est imprimée recto/verso. Lorsque le combattant est blessé, on retourne la carte. Le verso est identique au recto, sauf pour les valeurs (déplacement, nombre de dés à jeter, etc.), qui sont réduites.

Du fait du peu de figurines, la mise en place est rapide, et à lire les règles, le combat à l'air relativement létal. Les parties doivent donc se jouer très rapidement si on ne fait pas attention à ce que l'on fait… Par contre je crois que lorsque que l'on a pris les règles en main, ça doit commencer à être très tactique.

Les starters et autres blisters individuels commencent à ne plus être trouvable facilement. D'après Durutti, sur Pousse Plomb le créateur du jeu et Baueda se sont séparés. Baueda continue à faire des décors tandis que le créateur de 1-48 Combat est parti sur un autre projet qui s'appelle 48storm, et qui ressemble très fort à 1-48 Combat, avec 3 factions au lieu de 2 (les Ricains en plus) et 3 figurines par starter au lieu de 4.

Pour ceux que 1-48 Combat intéresse, DV8 avait fait un Open Ze Box du starter Russe sur Warmania, ça se passe par ici.

L'action se déroule à Stalingrad, pendant la Seconde guerre mondiale, et n'étant pas très informé la-dessus, j'ai donc investi dans cet ouvrage ce week-end, afin de connaître un peu plus les tenants et les aboutissants de ce qui a quand même été une gigantesque boucherie…



On en reparle prochainement…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire