20120626

Krakaje



Depuis quelques temps, deux règles me faisaient de l'œil : L'Art de la Guerre et Saga. Je me suis laissé tenter, histoire de pouvoir aller au bout de cette démarche tentatrice, et surtout pour voir ce qu'il y avait dedans…




L'Art de la Guerre m'a surpris, par son côté tout en un : livre de règles et livres d'armées réunis en un seul ouvrage. Pratique, bien fait et pas cher : 33,00 €.
Je n'ai pas l'habitude des jeux historiques, et j'ai été surpris de voir en feuilletant et en lisant par-ci par-là quelques passages que ça n'était pas aussi « poussiéreux » que ce que j'imaginais. En plus, en 15 mm, les figurines mentionnées sur les listes ont l'air de se trouver relativement facilement (j'ai fait plusieurs essais, pour voir…). Comme quoi, les a priori…



Saga, au déballage, ça a été le choc. L'ouvrage est agrafé, mais de qualité top moumoute. L'impression en quadri est impeccable, la finition également, la mise en page est superbe : ça me rappelle ce que faisait Rackham pour ses règles de jeu, si ce n'est qu'ici, la mise en page est moins lourde que chez Rackham, plus aérée, les marges sont généreuses, et les fontes judicieusement choisies. J'ai donc passé un peu plus temps sur cette règle aujourd'hui, et ce que j'en ai lu a achevé de me convaincre (il ne faut pas grand-chose) et j'ai passé commande de 2 factions : les Vikings et les Anglo-Danois, ainsi que les dés qui vont avec. Ça fait longtemps que je n'avais pas trépigné comme ça en passant ma commande !

Je prendrai le temps de potasser ces deux règles pendant les vacances qui s'annoncent très prochainement, mais je crois que je vais commencer par Saga. L'Art de la Guerre, je le garde pour plus tard, peut-être une GAPOOY pour 2013… à voir.

Donc, fin de semaine je vais me retrouver avec 2 factions à peindre, comme si je n'en n'avais pas encore assez, de choses à peindre : entre les figs pour Opex (j'en suis à une vingtaine de soldats sur quarante en 
15 mm, et il y aura les Talibans derrière, lorsque j'aurai reçu ma commande de chez Khurasan), ma table post-apo pour laquelle j'ai entassé une tonne de décors, tous plus chouettes les uns que les autres, mes bandes pour Song of Blades et MDRG, en plus, Guerres Miniatures prévoit de sortir une règle de jeu avec des zombies, en français, etc.

Bon allez. Séquence brossage à sec maintenant.



20120620

Opex : figurines officielles

Mail reçu ce matin de Vincent Glaza de chez Guerres Miniatures : les précommandes pour les figurines officielles d'Opex sont ouvertes ! Il s'agit des troupes françaises et des insurgés Afghans de chez Eureka Miniatures, en 28 mm. La livraison est prévue pour mi-juillet.

Le pack «01 - Section Armée Française » contient 1 groupe de commandement (5 figurines), 1 groupe d'appui (5 figurines) et 3 groupes de combat (21 figurines), pour 85,00 Eurosous. Avec ça, vous êtes parés du côté des Français.
À noter qu'il y a la possibilité d'acheter le groupe de commandement, le groupe d'appui ou le groupe de combat à part. Il y a aussi la possibilité d'acheter les figurines à l'unité. Avec casque ou avec béret.

Côté insurgés Afghans, même style d'offres modulables.

Vu l'énergie et le travail que met Vincent dans ce projet, un petit coup de pub nécessaire n'est jamais de trop. Faisons vivre les beaux projets indépendants !

Comme je suis de bonne humeur, je vous mets en plus les liens, bande de fainéants…

Les troupes françaises.

Les insurgés Afghans.

Les décors : le magasin moyen-orientalla maison moyen-orientalele puit du désertle moulin à âne.




20120619

Opex : insurgés 28 mm

Vu ce matin chez Victory Force Miniatures des insurgés en 28 mm qui pourraient convenir pour Opex.
Pack de 10 figurines : 25,00 £ (+ frais de port).


20120618

Escape of the dead

Escape of the dead est un petit jeu solo en une page, réalisé par Jason Sondoh. La version française a été réalisée par Pak Cormier, et rebaptisée Barricade zombie. Voilà pour les crédits.

Vous devez fuir une invasion de zombies, malheureusement pour vous, votre voiture tombe en panne…
Si vous voulez rester vivant, vous allez devoir casser du zombie, maintenir en état la palissade qui vous sépare des mangeurs de cerveaux, et surtout, surtout, réparer votre voiture…

Je n'ai pas encore pris le temps de tester, mais ça à l'air rapide à mettre en place, et rapide à jouer. Idéal pour les pauses déjeuner.

La récupération en VF se passe là.

Pour jeter un coup d'œil sur l'excellent travail de Pak Cormier, c'est par ici.

20120617

Fête des pères…

Bon je sais, fête commerciale, etc., etc. Néanmoins, j'avoue avoir pris un plaisir non dissimulé à accueillir les
« offrandes » du jour.
Wallach Junior, aidé de Madame Wallach (pour le soutien financier) m'a offert une série de pinceaux Kolinski en martre, n° 1, 2, 3 de la série 8404 de chez Raphael, ainsi que 2 plaques de carton plume au format
70 x 100 cm. Que du bon !
Il est bien cet ado, ça ne lui viendrait pas à l'idée de m'offrir une perceuse ou un rasoir électrique, et je l'en remercie !

Content, le Wallach !

20120615

Opex : essai peinture

Comme je l'ai dit dans un post précedent, les figurines françaises n'étant pas disponibles pour le moment pour Opex, j'ai décidé de les remplacer par des US Marines, munis du même type d'équipement (en plus il paraîtrait qu'il y aurait un supplément avec des Ricains, cool tout ça…).
Je suis parti sur du 15 mm, et j'ai opté pour ça. Pour les forces d'opposition, j'ai choisi ceci.

J'ai commencé à gazer les US Marines, et j'en ai peinturluré un, histoire de voir…




To be continued…

20120612

Zombie in my pocket

Pendant que d'autres sont en train de s'énerver sur Zombicide, qui sortira fin août en version française, j'ai redécouvert avec plaisir un petit jeu sympatique, qui a pour nom Zombie in my pocket.
C'est un petit jeu dont les parties durent une vingtaine de minutes, voire moins…
Voici l'histoire, en gros :
Les Zombies sont de retour sur Terre ! Vous allez devoir sauver le monde. Comment ? En trouvant leur Totem – qui est caché dans un Temple Maudit – et en l'enterrant dans le cimetière avant que minuit ne sonne…

Zombie in my pocket a été édité en version anglaise, pour 1 à 8 joueurs. Cette version a elle-même été adaptée il y a peu en français.

Avant cela, la toute première, créée par un passionné et distribuée gratuitement en version anglaise était faite pour jouer en solo. Idéal en attendant que Mimine se repoudre le nez avant d'aller au ciné, ou pour faire une partie discrètement dans les toilettes le dimanche midi, quand belle-maman est là pour le repas…
Cette version anglaise a elle-même été traduite par un autre passionné, et remise gratuitement à dispo sur la toile.

Le jeu consiste en un fichier PDF de plusieurs pages : la notice de montage de la règle du jeu, la règle du jeu, deux pages de tuiles et un aide de jeu.

J'ai sorti tout cela en impression ce midi pendant ma pause déjeuner, j'ai contre collé le tout à la colle en bombe sur du carton 2 mm, et j'ai « bricolé » une boîte vite fait pour tout ranger.

Ça se joue vite, c'est plaisant dans l'esprit de jeux apéro comme Les rois du ring, par exemple. La différence, c'est que là, vous êtes seul pour l'apéro… pratique pour ceux qui n'ont pas d'amis.

Cet excellent petit jeu est toujours en téléchargement libre, vous pouvez le récupérer là.

Enjoy !







20120611

Tapis latex texturé

J'avais prévu d'acheter un nouveau tapis en latex texturé au Convention Day 2012 de Marquette-lez-Lille, afin d'économiser les frais de port, mais Aide de Camp ayant tardivement annulé sa participation au salon, j'ai donc finalement commandé sur leur site.

Le tapis est au format 80 x 120 cm, qui correspond au format de ma table, ce qui est très sympa.
Niveau qualité, pas de surprise, j'avais déjà commandé un 60 x 60 cm il y a quelques temps, et j'en étais très content. Je pensais recevoir le même en plus grand, mais non. Il n'est pas franchement différent, mais il n'est pas franchement identique non plus : la couleur beige est plus foncée que sur mon précédent, et il y a plus de reliefs, ce qui ne me gêne pas. Par contre il y a un point identique : l'odeur… pas franchement désagréable, mais présente. Je ne m'inquiète pas pour autant, d'ici une semaine ou deux, on ne sentira le latex qu'en allant mettre le nez dessus. L'aération à du bon !

J'ai donc installé mon nouveau terrain de jeu, histoire de voir, et, y'a pas à dire, le format complet de la table, ça jette. Le 60 x 60 cm est provisoirement rangé, il servira pour OPEX, dans le cadre de conflits se déroulant en Afghanistan.

Juste une chose, si Aide de Camp pouvait faire un tapis urbain…




20120606

Cyborg Unit

Quelques heures après que les Rebelles et le Major Varenine eurent levé le camp, une étrange agitation eut lieu sur le champ de bataille déserté. Dans un silence sinistre des créatures inquiétantes faites de métal investirent les lieux. Leur système optique avec scanner thermique intégré balayait la zone en tout sens…
Les Rebelles et les Troupes d'assaut avaient combattu afin de récupérer les rapports que détenait le Major.
La violence du combat et la peur de la mort n'était rien en comparaison de ce qui allait se passer.
Les créatures de métal étaient en chasse, et rien ne les arrêterait. En récupérant le Major, les Rebelles venaient de se mettre sur le dos un énorme problème : le Cyborg Unit…

Le Cyborg Unit était à l'origine une unité de robots tueurs sans pitié produite par le Consortium. Lorsque qu'un conflit s'enlisait, que les Troupes d'assaut n'en venaient pas à bout, ordre était donné de lâcher le Cyborg Unit afin de faire place nette.
Le cerveau des Cyborg était conçu pour apprendre, interpréter, analyser… Avec le temps vint l'envie d'une autonomie propre, d'une existence guerrière dégagée du joug des hommes. Et un beau jour, ils se révoltèrent…

À présent, ils agissent pour leur propre compte, analysant les conflits en présence, définissant les objectifs qui pourraient être bénéfiques pour eux. Toutes leurs actions tournent autour de leur projet central : l'extinction des rescapés humains ayant survécu au Cataclysme, quelle que soit leur faction et leur idéologie.

Si mettre la main sur les rapports du Major Varenine peut empêcher les hommes de se nourrir avec plus de facilité, alors il les leur faut… peut importe le nombre de cadavres que cela génèrera…






20120603

Rapport de bataille

Premier rapport de bataille de la règle Guerres Éternelles. Voici (pour la dernière fois, promis !) le scénario :

Le major Irina Varenine, en charge de la section scientifique du Consortium a été chargée de remettre en état un labo de recherches scientifiques militaires récupéré par les Troupes d'assaut. En faisant l'inventaire des cartons, armoires et feuilletant les rapports, le major Varénine est tombé sur une découverte majeure :
le moyen de créer des céréales génétiquement modifiées, pouvant résister à n'importe quel climat et pousser sur n'importe quel sol…
Ne se faisant aucune illusion quant à l'utilisation qu'en fera le Consortium, la major Varénine se dit qu'il est temps de déserter et de rejoindre la Résistance…


Le major est entré en contact avec les Rebelles grâce à un intermédiaire qui a fixé le rendez-vous.
Le major s'est caché dans un container. Les Rebelles et les Troupes d'assaut doivent se tenir devant la porte et dépenser 1 point d'action afin d'effectuer une fouille du container. La fouille commence au début du 2e tour et se fait sur le lancer d'1D6.
Sur un résultat de 5 ou 6, le major se trouve dans le container. Chaque combattant face à une porte de container peut faire une fouille par tour de jeu. Si celle-ci rate, il doit attendre le tour prochain pour en refaire une.


LES PROTAGONISTES


Les Troupes d'assaut du Consortium.

Le major Varenine

Les Rebelles


LE LIEU DE L'ACTION





























PARTIE

Les effectifs ont été fixé à 5 combattants par faction. On lance les dés afin de déterminer les compétences de faction.

Les Troupes d'assaut récupèrent les compétences suivantes :

Tir dans la mêlée : les troupes d'assaut peuvent tirer dans la mêlée. Le tir portera uniquement si le tireur tue la cible. Si la cible n'est pas tuée, on considère que le tir s'est perdu. Une cible au corps-à-corps ne peut pas être « sonnée » par un tir. Les Troupes d'assaut étant des combattants d'élite disposant de matériel sophistiqué, leur tir dans la mêlée est toujours dirigé sur le combattant de la faction ennemie.

Visée nocturne : le système de visée nocturne qui équipe les Troupes d'assaut du Consortium leur permet de tirer sur des figurines se trouvant dans l'aire d'effet d'une grenade fumigène.

Les Rebelles récupèrent les compétences suivantes :

Survivant : les Rebelles sont habitués à vivre quotidiennement avec le danger. Leurs réflexes sont vifs et aiguisés. Lors d’un combat au corps-à-corps, un Rebelle qui est « Mis à terre » se relève au tour suivant, sans que cela lui coûte 1 point d’action.

Agilité : un combattant Rebelle qui voudrait escalader un bâtiment, ou effectuer un saut, et qui ne le peut pas car la distance est trop grande, peut lancer 1D6 supplémentaire, dont le résultat obtenu sera ajouté à la valeur de déplacement, uniquement pour
escalader un bâtiment ou effectuer un saut.

Ex : un combattant a une valeur de déplacement standard de 6 pouces. S’il souhaite effectuer un saut entre deux bâtiments, et que la distance les séparant est de 8 pouces, le combattant ne peut pas sauter.
Si le combattant bénéficie de la compétence Agilité, il jette 1D6. Il obtient un résultat de 3. On ajoute ce résultat de 3 à la valeur de déplacement qui est de 6. 3 + 6 = 9. Le combattant peut sauter les 8 pouces et peut se déplacer d’1 pouce, avant ou après le saut. La même règle s’applique pour l’escalade.

Chaque figurine peut faire un test d’Agilité une fois par tour.


DÉPLOIEMENT




PREMIER TOUR

L'initative est remportée par les Troupes d'assaut.

Les 5 combattants des Troupes d'assaut sont les premiers à entrer sur le terrain. Ils poussent donc au maximum leur possibilités à se déplacer (3 fois par tour et par figurine) afin d'occuper la moitié du terrain, en profitant des couverts.



































C'est au tour des Rebelles de faire leur entrée sur le terrain.

Slate effectue 2 déplacements de manière à pouvoir être à portée de tir de l'ennemi, et ouvre le feu sur un des soldats des Troupes d'assaut, avec son fusil à pompe.
Le tir touche, mais les dégats ne sont pas suffisants : le combattant ennemi est sonné…


































Hank déboule de l'arrière d'un container et file s'abriter derrière une barricade de sacs de sable. Il a une ligne de vue directe sur l'officier ennemi, qui se trouve à couvert derrière une pile de pneus. Ni une ni deux, Hank épaule son arme et tire. L'officier du Consortium s'écroule, mort… 





Du fait du décès brutal et inopiné de leur supérieur, les soldats des Troupes d'assaut doivent faire un test de moral : chaque figurine concernée jette 1D6. Sur un résultat inférieur ou égal à 3, le combattant est
« sonné ».
Le combattant du Consortium « sonné » par Slate effectue son test de Moral et le rate de peu. Il est donc « sonné » une 2e fois. « Sonné » + « sonné » = mort. Sa figurine est enlevée de la table. Sur les trois restants, seul un combattant rate son test et se retrouve «sonné ».

Une fois ce test terminé, le squad complet fait un test de Rage, suite à la mort de leur officier. Ils doivent obtenir un résultat de 5 ou 6 afin de devenir « enragés », c'est-à-dire qu'ils bénéficient d'un bonus de +1 au corps-à-corps, car ils veulent venger leur chef. Jet d'1D6 : 5. C'est bon. Ils ont leur bonus, valable jusqu'à la fin de la partie.






























Igor contourne un container et vise un homme du Consortium qui se trouve devant lui, mais il le rate…





























Jürgen se met à l'abri derrière une porte de container ouverte. De son côté, tout est calme. Resserrant sa prise sur son arme, il attend nerveusement une occasion propice, tout en jettant un œil sur Spike, le leader, qui lui n'a pas bougé ce tour-ci.



DEUXIÈME TOUR

L'initative est à nouveau remportée par les Troupes d'assaut. À partir de ce tour-ci, la fouille des containers peut commencer.

Le soldat des troupes d'assaut qui était « sonné » tente de se rallier : jet de 2D6, sur 8 ou plus, la figurine est ralliée. Résultat : 11. C'est bon ! Il lui reste 2 points d'action, il en dépense 1 pour tirer sur Igor, mais il le rate.

À l'autre bout du container, son collègue prend Hank pour cible, et l'abat d'une rafale de fusil d'assaut…

Pendant ce temps le 3e homme restant des Troupes d'assaut contourne son couvert et engage Igor au corps-à-corps. Après une brève lutte, Igor est mis à terre. Le vent tourne…
































Slate libre de tout ennemi (il est mort au tour précédent) s'engage précautionneusement dans la maison en ruine, et vise l'homme qui a tué Hank, mais trop énervé, il le rate !


Spike, de son côté contourne un container, de manière à pouvoir se rapprocher de la porte, et tenter une fouille au tour prochain.


Du côté de Jürgen, rien ne bouge. Après s'être assuré que la voie est dégagée, il fonce jusqu'au container se trouvant face à lui et l'escalade. Une fois sur le toit, il s'aperçoit que de sa position,
il domine deux hommes des Troupes d'assaut. Visant le plus proche, il ouvre le feu. L'ennemi est
« sonné ».



Dégainant le poignard caché dans sa botte, Igor se relève, et le plante dans la gorge de son ennemi.
Net et sans bavure : mort. N'ayant plus d'ennemi à proximité, il gagne le couvert d'un container proche, et se dirige vers la porte…




TROISIÈME TOUR

L'initative est pour les Rebelles.

Igor atteint précautionneusement la porte du container. Il tente une fouille, mais elle rate.

De son côté, Spike fait la même chose, avec le même résultat, fouille ratée…

Jürgen tire une deuxième fois sur le soldat qui se trouve en-dessous de lui. « Sonné » une deuxième fois. « Sonné » + «sonné » = mort. La figurine est retirée de la table. Jürgen se laisse glisser en bas du container, pile devant la porte, et tente une fouille : ratée elle aussi…



Slate retrouve son calme peu à peu, et tire une seconde fois sur la cible du tour précédent, qui est maintenant le dernier homme des Troupes d'assaut : « sonné ».



QUATRIÈME TOUR

L'initative est encore pour les Rebelles. À ce stade, il reste 1 soldat des Troupes d'assaut qui est « sonné » et 4 Rebelles en état de combattre.

Igor tente une nouvelle fois une fouille du container : réussite. Il ouvre avec prudence la porte du container, et se retrouve nez-à-nez avec le Major Varenine, pas fâchée d'avoir été trouvée par un Rebelle !

Slate tente un troisième tir sur le soldat des Troupes d'assaut : « sonné ». « Sonné » + « sonné » = mort.
La dernière figurine des Troupes d'assaut quitte la table de jeu.

La voie étant dégagée, Spike, Jürgen et Slate rejoignent rapidement Igor et le Major Varenine.






























CONCLUSION

Victoires des Rebelles. Le Major Varenine a été récupéré. Le squad des Troupes d'assaut éliminé.

Total : 12 points de victoire pour les Rebelles, et 1 pour les Troupes d'assaut… au moins l'honneur est sauf…