20120424

Véhicule rebelle

Une partie des règles sera consacrée aux véhicules. En attendant que celle-ci soit écrite et testée, je récupère des engins qui me semblent intéressants, et qui vont pouvoir s'intégrer au décor…
Cette voiture tout terrain me semblait tout indiquée pour le groupe de rebelles, avec les différents paquets attachés sur le dessus, qui résument bien la précarité de leur installation et la nécessité de pouvoir lever le camp rapidement…

































La même en situation :

































Et puis aussi un panneau d'affichage délabré, histoire de rester dans l'ambiance…


20120420

Troupes d'assaut du Consortium

Fer de lance du Consortium, ces hommes sont envoyés sur toutes les zones présentant un potentiel de ressources. Leur but est de saboter toute installation en état de marche, d'anéantir toute résistance et d'assurer la sécurité du périmètre afin de préparer le terrain pour les ingénieurs et les scientifiques du Consortium.
Ils sont déployés en petits groupes et pratiquent la politique de la terre brûlée.

Pour faire les premiers hommes du Consortium, j'ai tapé dans mes réserves, à savoir que les troupes d'assaut sont des Laser Grenadiers de Dust Tactics, et le chef de squad est un officier Cadien avec gantelet énergétique, issu de la Garde Impériale de chez GeuWeu.

J'ai maintenant de quoi tester les règles avec des figurines dédiées. J'en ai encore quelques uns à peindre :
au lieu de faire des squads de 5 hommes, j'ai modifié les règles afin de faire des groupes de combat comprenant entre 5 et 10 hommes, dont impérativement 1 officier. Le nombre de combattants est fixé par les joueurs. Chaque squad ne peut comporter qu'une arme lourde et un sniper, histoire d'éviter de tomber dans le
« grosbillisme »…






20120415

Ruines, clôtures, tas de pneus et réservoir…

Le titre est un peu long, mais il a le mérite d'être clair…

Je continue doucement à meubler ma surface de jeu de 60 x 60 cm. Pour ce faire, j'ai sorti une ruine d'un bâtiment de la guerre 1939-1945 produit par Conflix. Je l'ai juste sorti de la boîte, comme c'est du prépeint,
y'a pas eu grand chose à faire. La partie de toit du bâtiment est amovible.
Cette ruine pourra me servir pour un tas de règles différentes, que ce soit en WWII ou en post-apocalyptique.































Le reste fait partie des petits décors, destinés surtout à gêner les lignes de vue et le mouvement des combattants…


Les pneus…







Les clôtures en bois…

































…et le réservoir.




20120409

Dépôt de munitions et carburant

Bon. Installez-vous confortablement si ça n'est pas déjà fait : aujourd'hui, on va faire plus long que d'habitude.

J'ai donc attaqué hier la peinture de petits éléments de décors, afin de rendre les parties de Future Wars plus immersives. Tout n'est pas peint, loin s'en faut, il m'en reste des quantités non négligeables…

Hier soir, en faisant le point sur ce qui avait été peint sur les journées de samedi et dimanche, je me suis dit que c'était sympa, mais ça serait plus parlant si je commençais à élaborer un semblant de table de jeu, histoire de mettre tout cela en valeur.

J'ai donc ressorti mon tapis en latex texturé que j'avais commandé il y a quelques temps chez Aide de Camp. C'est un chouette produit, prêt à jouer, et le prix est somme toute démocratique (par contre les frais de port, arrrrghhhh !). Le problème avec le latex, c'est que lorsqu'on le déballe, ça pue… Mais bon ne dramatisons pas, après quelques semaines à l'air libre, l'odeur a disparu. Sauf si on met le nez sur le tapis.  Mais bon, mettre le nez sur le tapis pendant une partie, ça ne se fait pas. Non. En plus, ça fout les décors en l'air.
Il y a, sur le tapis, quelques éléments rocheux en relief, et de la texture sur le reste qui donnent un peu de vie à l'ensemble. J'aurai aimé qu'Aide de camp fasse des tapis urbains, mais bon, pour le moment, il n'y a qu'un seul motif, en plusieurs tailles et prix différents.

































Après avoir installé le tapis, j'ai sorti des containers AT-43, plus une partie des petits merdouillis que j'avais en stock. Et puis j'ai commencé à installer mon dépôt de munitions et de carburant.






























Bon, je sais c'est un peu loin pour se faire une idée. Ne vous en faites pas, on va se rapprocher, vous allez pouvoir regarder sous toutes les coutures…











































Y'a pas, mais de voir les figs in situ, ça à tout de suite une autre gu..le.

Pour le moment, il manque encore pas mal de décors, mon but étant de saturer la table de jeu, histoire de pouvoir jouer au chat et à la souris… J'avoue que les batailles rangées, en face à face, sans ou presque sans décors, ça ne me motive pas des masses. Lorsqu'il commence à y en avoir suffisamment, la table de jeu devient « habitée », et ça c'est cool.

La configuration n'est pas définitive, je vais ajouter des éléments au fur et à mesure, et comme en plus tout est modulable, ça serait bête de se gêner…

À suivre…

20120407

Rebelles [2]

Suite et fin du premier squad : le quatrième rebelle et le leader (celui avec le pistolet). Le leader est le dernier peint : j'ai l'impression que, sans être parfait, ça va un peu mieux pour les yeux… Pas cool à faire les yeux. Toute la théorie, je l'ai. C'est le coup de pinceau qui ne suit pas. Rrrrr !
Photo de la bande au complet à la fin du post.

Avant d'entamer le second squad de rebelles, je vais faire une pause petit décors : j'ai quelques bricoles qui traînent… Les peindre contribuera à désengorger ma Todobox, et aidera à rendre les parties plus immersives.